Avec le PS on ne touchera pas aux prépensions

"Avec nous, on ne touchera pas aux prépensions", a dit samedi le président du PS. Elio Di Rupo a été interrogé sur les déclarations du vice-premier ministre MR Didier Reynders en marge d'une conférence de presse du PS sur ses priorités pour l'Europe.

Celui-ci a dit vendredi qu'il n'est pas question que l'Etat finance les prépensions chez Carrefour. "L'entreprise est bénéficiaire, qu'elle assume", a-t-il déclaré.

"C'est une attitude inappropriée. Que va-t-on faire? Laisser les travailleurs sur le carreau? ", a dit M. Di Rupo.

Il a rappelé que pour beaucoup de travailleurs licenciés il n'y a pas d'autre espoir que la prépension.

"Avec nous, on ne touchera pas aux prépensions. Les prépensions ne sont pas un cadeau", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le président du PS a rappelé que pour son parti il fallait revenir à l'esprit de la loi sur les intérêts notionnels et ne pas faire des cadeaux fiscaux aux entreprises qui n'investissent pas et ne font aucun effort en matière d'emploi. (EYI)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés