BelgaCorrection: Le personnel du centre d'Everberg en grève

Depuis lundi matin, le personnel du centre fermé pour mineurs "De Grubb" à Everberg a arrêté le travail. Les employés protestent ainsi contre le manque de personnel. Selon les syndicats, il y a trop peu de fonctionnaires pénitentiaires et trop peu de personnel administratif. L'action se poursuivra jusqu'à ce que des concessions soient faites, indique Patrick Uyttebroeck de la CGSP.

Le service administratif du centre devrait compter dix membres du personnel mais ils ne sont pour l'instant que six. "En outre, plusieurs d'entre eux travaillent à temps partiel. Il n'y a que quatre travailleurs à temps plein. En ce qui concerne les surveillants, il manque onze personnes. Si les jeunes francophones déménagent d'ici quelques semaines, la situation va encore empirer", selon Patrick Uyttebroeck.

Les surveillants francophones déménageront en même temps que les jeunes. Selon les syndicats, il n'y aucune garantie que les places laissées libres seront comblées dans les plus brefs délais. "Nous devons refuser des jeunes tous les jours. Ces places ne resteront pas libres longtemps. Ce ne sont plus onze mais treize personnes qu'il nous manquera", a ajouté le syndicaliste.

Les syndicats continueront la grève jusqu'à ce que leurs exigences soient satisfaites. Mardi après-midi, ils discuteront afin de déterminer s'ils arrêtent totalement le travail pendant les prochains jours ou s'ils arrêtent quotidiennement durant de courtes périodes. (FEJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés