Publicité

Ben Laden: plusieurs rencontres ont eu lieu lundi entre officiels américains et belges

Les diplomates américains en poste à Bruxelles ont eu lundi plusieurs entretiens avec des responsables belges pour discuter des différentes implications possibles de la mort d'Oussama Ben Laden, a indiqué lundi l'ambassadeur américain en Belgique, Howard Gutman lors d'une rencontre avec la presse belge.

Celui-ci s'est d'ailleurs entretenu personnellement lundi avec la ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom (Open-VLD), a-t-il ajouté.

Différentes questions ont été évoquées au cours de ces multiples entretiens, dont les mesures de sécurité en Belgique, mais aussi les effets possibles de ce développement sur le conflit en Afghanistan où plusieurs centaines de soldats belges sont déployés dans le cadre de la force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF, dirigée par l'OTAN).

Interrogé sur les scènes de liesse qui ont accompagné aux Etats-Unis l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden, M. Gutman a indiqué qu'il "ne s'agit pas d'un jour de joie, mais de justice pour le peuple américain, mais aussi pour le reste du monde", citant notamment les attentats sanglants de Londres et de Bombay.

"Cela (Cet événement) apportera enfin la paix aux familles des nombreuses victimes, mais cela montre aussi que nous agissons jusqu'à ce que justice soit rendue", a ajouté M. Gutman.

Selon lui, la mort d'Oussama Ben Laden ne changera pas forcément le niveau de menace terroriste dans le monde, déjà très élevé, comme l'a d'ailleurs montré l'arrestation ce week-end de présumés terroristes en Allemagne, a-t-il encore souligné. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés