Benoît Lutgen, Pan d'Or de l'année

Benoît Lutgen s'est vu décerner mercredi le "Pan d'Or" de l'année 2009. Le journal satirique a récompensé le ministre et futur président du parti de Joëlle Milquet pour son ascension politique, "tellement rapide qu'il est parvenu à réserver la présidence du cdH deux ans à l'avance".

Au rayon de la perle de l'année, Pan a distingué Serge Kubla, plutôt roué au métier de flingueur, pour sa poésie au parfum d'enfance. Evoquant les réformes menées par les socialistes pour éviter les turpitudes des leurs, il avait eu ce mot: "Quand on les surprend la main dans le pot de confiture, ils décident d'interdire la confiture".

Le flingueur de l'année est l'ex-président du parlement wallon, José Happart, et ses phrases sans détour à l'adresse de quelques uns, dont sa successeur Emily Hoyos. Le duo Rudy Aernoudt-Mischaël Modrikamen, fondateurs du Parti Populaire, se voit gratifié du titre d'espoir de l'année. Christine Defraigne, héroïne de la fronde au MR et ex-chef de groupe MR au Sénat, est quant à elle la flinguée de l'année.

La députée bruxelloise cdH Mahinour Ozdemir, célèbre pour avoir prêté serment voilée, est la Miss Pan de l'année. Quant à l'"exploit de l'année", il a été remis à Anne-Marie Lizin. "Plus on évolue, plus on se rend compte qu'être exclue du PS vous ouvre une fameuse carrière", a-t-elle affirmé. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés