BHV: le MR veut des éclaircissements sur l'état de la négociation

Le président du MR, Didier Reynders, s'est réjoui qu'il "y ait enfin, après 4 mois, un début de concertation entre les francophones". "Ce que nous souhaitons, c'est obtenir une information sur l'état de la négociation. On nous dit que tout est sur la table et qu'on est à deux doigts d'un accord. Il est temps qu'il y ait un minimum de transparence dans ce qui a été accepté", a-t-il commenté à l'agence Belga.

Par ailleurs, M. Reynders a insisté sur le fait qu'en ce qui concerne la procédure parlementaire en cas de coup de force flamand sur le dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde, "il n'y a pas de problème".

"Nous avons nous-même initié des procédures de recours sous la précédente législature et le groupe a répété mardi qu'il prendra les initiatives nécessaires", a-t-il ajouté.

Par contre le MR demande des explications de la part des trois autres partis (PS, cdH et Ecolo) sur ce qui est effectivement sur la table de la négociation institutionnelle actuellement au point mort.

Pour l'avenir, M. Reynders a encore dit que son parti était évidemment disposé à participer à une vraie concertation.

Le président du PS Elio Di Rupo a annoncé qu'il réunirait les quatre partis francophones jeudi à 12 heures 30. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés