Publicité

Bourgmestres: Keulen ouvre le jeu "s'ils changent leur attitude"

Le ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen (Open Vld) ne prendra en considération une nouvelle candidature des trois bourgmestres non nommés de la périphérie bruxelloise qu'à condition que de "nouveaux faits" surviennent, à savoir un "changement d'attitude, par exemple s'ils organisent correctement les élections 2009", a-t-il indiqué mercredi.

Le ministre Marino Keulen a refusé une nouvelle fois lundi de nommer les candidats-bourgmestres des communes à facilités de Linkebeek (Damien Thiéry), Crainhem (Arnold d'Oreye de Lantremange) et Wezembeek-Oppen (François van Hoobrouck d'Aspres). Il leur reproche d'avoir enfreint la législation linguistique en envoyant des convocation électorales en français aux électeurs francophones.

Le trio va probablement se présenter à nouveau au poste mayoral. Mais sans "faits nouveaux", le ministre Keulen n'est pas prêt à changer de ligne de conduite.

"Je suis le premier à vouloir donner une seconde chance aux gens. C'est ce que j'ai fait à Rhode Saint-Genèse. La bourgmestre francophone (Myriam) Rolin avait envoyé des convocations électorales en français pour les élections de 2006, mais elle ne l'avait plus fait en 2007", a relevé Marino Keulen.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés