Publicité

Bruxelles: J-L Vanraes continue à défendre l'option d'un nouveau stade au parking C

Au lendemain de l'échec de la candidature belgo-néerlandaise pour l'organisation de la Coupe du monde de football en 2018, le ministre bruxellois de l'Open Vld, Jean-Luc Vanraes, a réitéré vendredi le plaidoyer de son parti pour la construction d'un nouveau stade national sur le site du parking C situé à quelques centaines de mètres du stade Roi Baudouin, mais sur le territoire de la Région flamande.

Réagissant jeudi à la non-sélection, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans, avait aussitôt fait part de son souhait d'avoir une réflexion sur le futur stade national et sur son emplacement idéal.

Il avait indiqué qu'un "certain consensus" semblait se dégager autour de la proposition de Schaerbeek-Formation et souhaité "que l'on avance dans cette voie".

Interrogé vendredi, le ministre bruxellois des Finances a jugé que l'option du site de Schaerbeek formation, indépendamment des questions liées à la faisabilité technique du projet sur un terrain à assainir imposerait un report du projet pour de trop longues années.

Or, le temps presse si l'on veut pouvoir disposer d'une installation au niveau des standards internationaux.

Pour lui, il faut mettre les discussions institutionnelles à profit pour plancher activement sur l'option du parking C qui est très avantageuse en terme de mobilité et de limitation des nuisances.

A ses yeux, il doit être possible de trouver un compromis sur les compensations à trouver du fait du passage du stade national d'une Région à l'autre. (JDD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés