Publicité
Publicité

Bruxelles-panneaux publicitaires Decaux: la Ville n'avait pas à intervenir, dit-elle

La Ville n'avait pas à intervenir dans la procédure qui a abouti à la condamnation de la firme JC Decaux pour avoir exploité des panneaux publicitaires-fantômes, a affirmé jeudi son porte-parole. Selon lui, l'arrêt porte sur les conséquences du marché conclu entre la Ville de Bruxelles et l'opérateur pour la période allant de 1984 à 1999. Ce contrat ne prévoyait pas de paiement de redevance financière, mais l'installation, en contrepartie, de mobilier urbain (abribus, poubelles, panneaux indicateurs pour les piétons), a-t-il précisé, réagissant aux accusations de l'opposition MR.