Budget européen 2011: les négociations risquent de jouer les prolongations

Représentants du Parlement européen et des Etats membres doivent se retrouvent ce jeudi avec la présidence belge de l'UE pour une dernière réunion de conciliation en vue de parvenir à un accord sur le budget 2011 pour l'Union européenne, le premier dont l'élaboration est régie par la nouvelle procédure du traité de Lisbonne.

Les deux institutions divergent sur la hausse des moyens financiers à accorder à l'UE, le Parlement réclamant une augmentation de 6,2%, là où les Etats membres -souvent contraints de serrer la vis chez eux en ces temps de disette- entendent la limiter à 2,9%.

"Les négociations ne progressent pas vraiment", confiait mercredi une source proche du dossier.

Le débat porte bien plus loin que la simple conclusion du budget 2011. Le Parlement est prêt à revoir ses ambitions budgétaires pour 2011 à la baisse, mais à condition d'avoir dès à présent des engagements des Etats membres sur les prochains budgets 2012 et 2013, ainsi que sur le prochain cadre financier pluriannuel de l'UE et sur une révision du mode de financement de l'UE.

"Il n'y aura d'accord sur rien tant qu'il n'y a pas d'accord sur tout", ajoutait cette même source.

Vu la tournure des négociations, une nouvelle réunion avec la Commission européenne a d'ailleurs déjà été prévue lundi prochain.

En cas de désaccord persistant sur le budget, l'Union serait alors financée dès janvier sur base d'un régime de douzièmes provisoires calculés sur base du budget 2010. (EDR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés