Publicité

Budget: malgré la conjoncture, il y aura des baisses d'impôt

Les gouvernements wallon et de la Communauté française ont arrêté vendredi leur budget pour l'année 2009 au cours d'une réunion commune à Namur. Malgré le contexte économique difficile, des mesures ont été prises pour renforcer le pouvoir d'achat des Wallons et favoriser l'accès à la propriété en Wallonie.

L'exécutif wallon a ainsi acté le principe d'un démantèlement progressif de la redevance TV. L'an prochain, les personnes "fragilisées" (statut Omnio, notamment) en seront exonérées. Elle sera ramenée de 163 euros à 100 euros pour les autres contribuables.

Un "prêt tremplin" verra le jour en lieu et place du "prêt jeunes" pour aider à l'acquisition d'un bien. Il n'y aura plus de limite d'âge et de limite de revenu pour en bénéficier. La valeur vénale maximale du bien à acquérir passera de 110.000 euros à 150.000 euros ou la valeur vénale moyenne dans les arrondissements à forte pression foncière où cette valeur est supérieure à 150.000 euros. Pour les prêts contractés en 2009 et 2010, l'intervention de la Région wallonne sera de 100 euros par mois pendant 8 ans et de 50 euros pour les prêts contractés après 2010.

Les droits d'enregistrement seront alignés sur les taux pratiqués en Flandre. Ils passent donc à 10 pc ou 5 pc au lieu de 12,5 pc et 6 pc. La mesure profitera à 85 pc des Wallons, a assuré le ministre du Logement, André Antoine.

Le budget a été établi sur une prévision de croissance de 1,2pc, comme le budget fédéral. Les prévisions actuelles s'établissent pourtant à 0,1pc ou 0,2pc. Pour parer à ce choc conjoncturel, une provision de 90 millions d'euros a été créée pour les deux entités. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés