Publicité

Budget: on pourrait aller vers un déficit oscillant entre 1 et 2%

Le budget pourrait souffrir d'un déficit oscillant entre 1 et 2% en fonction de l'ampleur du plan relance de l'économie, a indiqué mercredi en Commission de la Chambre le ministre des Finances Didier Reynders. Un contrôle budgétaire sera organisé au plus vite durant le premier trimestre 2009, comme c'est la tradition, a-t-il confirmé.

Le ministre a répété "le choix du gouvernement de faire jouer les stabilisateurs économiques automatiques, ce qui va peut-être entraîner un déficit de 1% du PIB si on les laisse jouer à plein". Il ne sert à rien dans le contexte actuel "d'augmenter la pression fiscale ou de restreindre les mécanismes d'allocation alors qu'il y a des pertes d'emploi pour des raisons conjoncturelles", a-t-il précisé.

Didier Reynders a également évoqué le plan de relance pour l'économie, soulignant que si la Belgique venait à s'inscrire dans la moyenne de ce que propose la Commission européenne, il en coûterait 3,5 milliards d'euros, soit 1% du PIB. Ajouté à l'effet "stabilisateurs économiques", le déficit budgétaire serait alors de 2%. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés