Publicité

Budget: un déficit est inévitable (Schouppe)

Un déficit budgétaire est inévitable, a estimé le secrétaire d'Etat Etienne Schouppe (CD&V) sur le plateau de l'émission "De Zevende Dag". "Nous ne pouvons pas appauvrir le citoyen au nom du fétiche de l'équilibre budgétaire", a-t-il dit.

Sur le plateau du "7e jour" (RTBF), le ministre des Finances Didier Reynders a lui aussi évoqué cette hypothèse, estimant qu'il fallait laisser jouer les stabilisateurs économiques, à l'instar du secrétaire d'Etat au Budget, Melchior Wathelet, quelques jours plus tôt.

L'Open Vld s'oppose en revanche à ce scénario. "Pour nous, c'est inacceptable. Chaque budget qui sera déposé au parlement sera un budget en équilibre", a affirmé le député Luk Van Biesen.

L'un des moyens avancés pour alimenter ce budget était la taxe sur les billets d'avion. Les Régions wallonne et flamande n'en ont pas voulu et l'idée a été abandonnée. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés