Publicité
Publicité

Buizingen: vers une Commission spéciale de quatre mois dès la semaine prochaine

La Chambre décidera jeudi en séance plénière, dans le cadre de la catastrophe ferroviaire de Buizingen, de l'installation d'une Commission spéciale sur la sécurité du rail, qui pourrait être installée dès la semaine prochaine et durer quatre mois, ressortait-il mercredi des débats en Commission de l'Infrastructure de la Chambre.

Bien que le choix reste possible d'une Commission spéciale ou d'une Commission d'enquête (qui dispose de prérogatives contraignantes d'instruction), un consensus était apparu pour la première formule dès lundi soir au sein de la majorité.

Cette Commission spéciale pourrait débuter dès la semaine prochaine. Elle devrait durer quatre mois, de sorte que ses conclusions arrivent avant les vacances parlementaires.

Sa constitution et les questions qu'elle abordera seront décidées jeudi en séance plénière. Son président pourrait être le président de la Commission Infrastructure, le MR François Bellot.

Ce mercredi en Commission, de nombreuses questions que les députés n'avaient pu poser lundi faute de temps ont été soit retirées parce qu'elles avaient trouvé réponse dans l'exposé des administrateurs délégués des trois branches de la SNCB et de la ministre Inge Vervotte, soit reportées pour la future Commission spéciale. (MDP)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés