Publicité

Campagnes d'information: la Commission ne sanctionnera pas Antoine

La Commission de contrôle des communications gouvernementales du parlement wallon a décidé jeudi de ne pas sanctionner le ministre wallon de l'Aménagement du territoire, du Logement et de l'Energie, André Antoine, pour les campagnes d'information qu'il a menées à propos du prêt tremplin et de l'éco-prêt. La décision a été acquise majorité contre opposition, moins l'abstention du président de l'assemblée, José Happart (PS).

"Je me suis abstenu parce qu'une faute a été commise mais comme la sanction n'est pas modulable, elle aurait été pour le moins excessive", a expliqué M. Happart.

La loi prévoit de déduire des dépenses électorales autorisées le montant de la campagne, soit 800.000 euros dans le cas de M. Antoine.

Selon M. Happart, le ministre, qui s'est expliqué personnellement devant la Commission, a présenté ses excuses pour la façon dont ses services ont informé la Commission de la campagne. Ils se sont contentés d'un courriel qui se serait perdu. Dans un communiqué, M. Antoine a toutefois répété que, pour le reste, la campagne était conforme à la législation. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés