Catastrophe à Hal: heure de pointe particulièrement difficile sur le rail

Le trafic ferroviaire a connu mardi en fin de journée une heure de pointe particulièrement difficile en raison de l'arrêt de travail spontané des conducteurs et accompagnateurs de train après l'accident de Hal.

"Toutes les liaisons ont connu énormément de problèmes. Seul un train sur deux roulait, et les retards se sont montés à une heure", a indiqué mardi soir Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge.

Celui-ci précisait toutefois que la situation était en voie de résorption en fin de soirée. (SVR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés