Catastrophe à Hal: le cdH pas opposé au principe d'une commission d'enquête

Le cdH n'est pas opposé au principe d'une commission d'enquête parlementaire sur la catastrophe ferroviaire de Buizingen (Hal), mais souhaite avant tout entendre les réponses qui seront fournies lundi en Commission de l'Infrastructure de la Chambre avant d'en tirer les conclusions.

Le milliard et demi d'euros investi chaque année par les sociétés du groupe SNCB pour la sécurité est insuffisant, juge le cdH, qui demande aussi de répondre rapidement au "malaise des conducteurs et machinistes", notamment via une évaluation des réponses au questionnaire que la SNCB a présenté à ses conducteurs.

Le cdH réclame aussi un meilleur équilibre des investissements entre les aménagements des grandes gares (SNCB Holding) et la sécurité (SNCB-Voyageurs et Infrabel). (BPE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés