Catastrophe à Hal: le PS refuse toute surenchère politique ou médiatique

Les circonstances dramatiques de la catastrophe ferroviaire de Buizingen (Hal) ne doivent pas être utilisées pour une quelconque surenchère politique ou médiatique, a souligné mercredi le Parti socialiste.

La priorité est d'accompagner et de soutenir les blessés et les familles qui ont perdu un proche, juge le PS.

Le parti dit ne pas douter un instant de la volonté de la justice de faire toute la clarté, dans les plus brefs délais, sur les causes de l'accident et d'en déterminer les responsabilités.

"Si, dans les prochaines semaines, le Parlement fédéral devait constater que la justice n'accomplit pas sa tâche avec la célérité et la détermination que requiert un drame de cette ampleur, il pourra naturellement mettre en place une commission parlementaire", observe le parti socialiste.

Plusieurs partis d'opposition ont réclamé mercredi une commission d'enquête parlementaire sur les raisons qui ont mené à la catastrophe de Buizingen.

"A ce stade, le PS en appelle à la décence. Ces circonstances dramatiques ne doivent pas être utilisées pour une quelconque surenchère politique ou médiatique", commente-t-on au Boulevard de l'Empereur.

(BPE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés