Catastrophe de Hal: fin de la limitation de vitesse

La limite de vitesse qui était imposée sur le lieu de la catastrophe ferroviaire de Buizingen (Hal) a été levée, a indiqué lundi le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel.

Une limite de vitesse avait été imposée pour éviter de déstabiliser les nouvelles voies placées à la suite de la catastrophe. La semaine dernière, le trafic ferroviaire a repris normalement sur le lieu de la catastrophe ferroviaire, mais la limite de vitesse a entraîné des retards de cinq à dix minutes.

"La limite de vitesse a été levée ce (lundi) matin à 5 heures", a déclaré Frédéric Petit, porte-parole d'Infrabel. La circulation des trains entre Bruxelles et Hal, et vers Mons est à nouveau normale.

Par ailleurs, le syndicat indépendant pour cheminots (SIC) menaçait de mener lundi une opération escargot si des discussions n'étaient pas entamées rapidement au sujet de la sécurité sur le rail. Infrabel n'avait toutefois pas été informée lundi matin de retards provoqués par d'éventuelles actions de cheminots.

Quant au trafic "marchandises", la circulation via Glons (Bassenge), entre Tongres et Liège, est à nouveau normale, a déclaré Frédéric Petit. Jeudi une collision est survenue entre deux deux trains de marchandises. "Depuis samedi soir, les trains de fret circulent à nouveau normalement. L'incident n'a pas eu d'incidence pour les voyageurs", a-t-il ajouté.

(VKB)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés