Publicité

Ch. Dupont a pensé démissionner, Di Rupo l'en a dissuadé

Le ministre de l'Enseignement Christian Dupont (PS) a pensé démissionner fin 2008 à la suite des problèmes posés par le décret mixité. Le président du PS, Elio Di Rupo, ne l'a cependant pas accepté, a précisé M. Dupont vendredi matin à la RTBF.

Revenant sur l'évolution du dossier enseignement au cours de la législature écoulée, il a évoqué le décret mixité, qui vise à réguler les inscriptions en assurant une liberté de choix d'inscription aux parents. Ce décret aujourd'hui suspendu n'était pas une œuvre personnelle, a rappelé le ministre. "Il a été largement négocié avec les partenaires de la majorité et avec les partenaires de l'école au cours du peu de temps disponible pour le faire. Mais lorsque l'on a un décret qui va moins bien, on se retrouve un peu seul", a-t-il reconnu précisant cependant ne pas s'être "senti lâché".

Il a envisagé la démission. "Après la seconde période d'inscription", début décembre, "j'ai proposé à mon président, si cela pouvait être partie de la solution, de démissionner", a expliqué Christian Dupont vendredi matin. Mais Elio Di Rupo n'a pas estimé ce geste nécessaire, a ajouté le ministre poussé à "continuer" et à "assumer". (NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés