Publicité
Publicité

"Chaque semaine un cas d'agression sexuelle dans un hôpital belge"

En 2009, chaque hôpital belge a enregistré en moyenne 49 cas d'agression physique. Un viol ou un attouchement se déroule en moyenne chaque semaine dans tout le pays, ressort-il de la réponse faite par la ministre de la Santé publique Laurette Onkelinx au sénateur Guido De Padt (Open Vld). Alors que près de 90 pc des hôpitaux enregistrent le phénomène de la violence, seuls 3 pc des faits sont verbalisés.

Il ressort du Moniteur sur la criminalité dans les hôpitaux qu'en 2009, 49 cas d'agression physique se sont déroulés en moyenne dans chaque hôpital belge. Alors que 88 pc des hôpitaux enregistrent le phénomène de la violence, seuls 3 pc des faits sont verbalisés.

Selon le baromètre de la criminalité de la police fédérale, en moyenne 607 infractions visant l'intégrité physique dans les hôpitaux ont été verbalisés ces deux dernières années. Près de trois quarts d'entre eux concerne des coups et blessures. Dans 10 pc des cas, il s'agit de viols et d'attentats à la pudeur. En 2008, 27 viols et 28 cas d'attentats à la pudeur ont été constatés tandis que ce chiffre a grimpé à 34 viols et 33 attentats à la pudeur. Au cours de ces deux années, à chaque fois 7 assassinats ou 7 meurtres ont été enregistrés, selon Laurette Onkelinx.

Début de cette année, 422 stewards équivalents temps-plein travaillaient dans les hôpitaux dont 28,5 pc dans le secteur public. Près d'un quart preste en Wallonie (100), 62 pc en Flandre (260) et les autres à Bruxelles.

(207)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés