Città Verde: Magnette fustige la décision de Philippe Henry

Le ministre fédéral Paul Magnette, chef de file du PS à Charleroi, fustige la décision du ministre wallon de l'aménagement du territoire, Philippe Henry, de refuser le permis d'urbanisme du Città Verde à Farciennes, dans un entretien accordé à la Libre Belgique.

"Je pense que ce dossier n'a pas été examiné par Philippe Henry avec tout le soin qu'il méritait. Je regrette ce traitement rapide avec des oeillères idéologiques. Je déplore cette proximité systématique entre Inter-Environnement et le cabinet de Philippe Henry. Le recours vient d'Inter-Environnement, les arguments contre le projet sont identiques, la décision est à peine prise que le communiqué d'Inter-Environnement tombe: c'est un peu gros comme ficelle", lance M. Magnette.

Et d'ajouter: "Ce n'est pas normal qu'un ministre ne consulte personne avant de refuser un investissement de 200 millions d'euros. Philippe Henry n'a même pas téléphoné à l'investisseur. C'est de l'amateurisme".

Pour le socialiste carolo, "on verse dans les caricatures". "On aurait les gentils Ecolo qui défendent les petits commerçants et les méchants socialistes qui défendent les grandes surfaces ? Non franchement, on ne va pas faire vivre une coalition avec ça", estime-t-il. (WAE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés