Colis piégés: retour à un niveau d'alerte 2 pour le traitement du courrier

La mesure invitant les institutions européennes et le services fédéraux à traiter leur courrier avec prudence a été levée. Elle avait été prise par le Centre de crise à la suite de l'envoi d'un colis piégé à l'ambassade de Belgique à Athènes.

Le niveau d'alerte pour cette activité spécifique a été automatiquement ramené au niveau 2, a-t-on appris mercredi auprès du Centre Gouvernemental de Coordination et de Crise (CGCCR) et de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM).

"Toutes les données dont nous disposons indiquent qu'il n'est pas nécessaire de prendre des mesures spécifiques. Les services de renseignement, les services de police, ainsi que les autorités sont cependant désireux de rester attentifs à ce sujet et l'échange d'informations se poursuit", précise Benoit Ramacker, du Centre de crise.

Le niveau d'alerte général de la Belgique est quant à lui resté inchangé durant cette période. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés