Combats à Kinshasa: M. De Gucht critique l'opposition et le pouvoir

Le ministre belge des Affaires étrangères, Karel De Gucht, a déploré mardi "un recours à la force prématuré et inadapté" par le gouvernement congolais lors des affrontements des 22 et 23 mars derniers à Kinshasa et un "comportement provocateur" de l'opposition politique, en la personne de l'ex-vice-président Jean-Pierre Bemba.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect