Conciliateur: pas d'élections anticipées en cas d'échec de Vande Lanotte

Le vice-premier ministre CD&V sortant Steven Vanackere rejette le scénario d'élections anticipées en cas d'échec de la mission du conciliateur Johan Vande Lanotte. "Je ne peux m'inscrire dans un tel scénario", a-t-il indiqué jeudi sur la VRT-Radio.

Le scénario de nouvelles élections anticipées est généralement rejeté par la classe politique même si en "off" certains responsables ne cachent pas qu'on s'y prépare, au cas où.

"Je veux m'opposer à ceux qui martèlent que ceci est la mission de la dernière chance et qu'en cas d'échec les élections seront inéluctables. Je pense que nous sommes obligés d'aboutir à un accord. S'il intervient avec Vande Lanotte, tant mieux, mais si une prolongation des discussions s'avère nécessaire il est de notre devoir d'y recourir", a indiqué le chef de file CD&V. (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés