Conclave budgétaire - "Une bonne base", selon la FEB

La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) a salué samedi les résultats du contrôle budgétaire annoncés par le gouvernement fédéral, soulignant qu'il s'agissait d'une "bonne base" et appelant l'équipe du Premier ministre Elio Di Rupo à s'atteler à deux autres dossiers: l'harmonisation des statuts ouvriers et employés et la définition d'un "pacte d'efficience pour la SA Belgique".

"Le contrôle budgétaire a été réglé de manière favorable: les entreprises n'ont, cette fois, pas été considérées comme des vaches qu'on peut traire à l'infini", a affirmé l'administrateur délégué de la FEB, Pieter Timmermans, dans un communiqué.

Bien que l'objectif d'un déficit de 2,15% du Produit intérieur brut (PIB) ait été abandonné, la FEB apprécie le fait qu'en dépit du climat économique difficile, un effort structurel supplémentaire considérable de 1% soit quand même fourni. L'engagement de maintenir le taux d'endettement sous les 100% du PIB constitue également un signal important à l'adresse des marchés financiers.

Selon M. Timmermans, le travail n'est toutefois pas encore terminé.

La FEB a ainsi appelé le gouvernement à faire rapidement une proposition dans le dossier ouvriers-employés.

"L'incertitude régnant aujourd'hui à ce sujet est en effet comme une épée de Damoclès menaçant la relance économique et l'emploi dans notre pays. La FEB demande en outre que le gouvernement œuvre d'urgence à un pacte d'efficience global afin d'éviter que la pression fiscale s'envole à nouveau au cours des prochaines années", a ajouté M. Timmermans. (JAV)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect