Conductrice de métro agressée à la station Eddie Merckx: l'agresseur interpellé

L'agresseur de la conductrice de métro agressée samedi soir à la station Eddie Merckx à Anderlecht et non la station La Roue comme annoncé initialement, a été interpellé par la police fédérale des chemins de fer, a indiqué An Van Hamme, porte-parole de la STIB. La conductrice n'a pas été emmenée à l'hôpital mais est en état de choc et bénéficie d'une assistance psychologique.

Depuis 20h30, les conducteurs de métro des lignes 1 et 5 sont entrés en grève généralisée. La circulation sur la ligne 2 a également été totalement interrompue. Son trafic a été reporté sur la ligne 6 à raison d'un métro toutes les 20 minutes.

L'agression s'est produite vers 18h00 à la suite d'un différend qui a éclaté entre une famille et la conductrice d'un métro roulant sur la ligne 5 en direction d'Erasme. L'objet de l'altercation était la présence d'une poussette restée coincée entre les portes d'un wagon du métro. La conductrice est ensuite descendue de son poste de conduite et a été agressée verbalement puis physiquement par le père de la famille. (COR 969)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés