Couleur Café: Laanan pointe une erreur mais ne touchera pas aux subsides

La ministre de la Culture Fadila Laanan estime que les organisateurs du festival musical Couleur Café ont commis une erreur en programmant un concert du chanteur jamaïcain Beenie Man, auteur de chansons homophobes composées à la fin des années '90 et au début de la décennie écoulée. Mais elle ne remettra pas en question les subsides octroyés au festival.

L'annonce de la participation du chanteur au festival avait suscité la réaction du secrétaire d'Etat bruxellois Bruno De Lille, qui avait menacé de remettre en question les subsides accordés par la ville au festival, "qui programme un chanteur qui appelle à l'extermination d'un certain groupe de la société dans le cadre d'un festival subsidié par cette même société".

Plusieurs associations, défendant notamment les droits des homosexuels, avaient également protesté, après quoi les organisateurs avaient renoncé à le programmer, soulignant toutefois qu'ils avaient obtenu de l'artiste "toutes les garanties artistiques et contractuelles" qu'il ne tiendrait "aucun propos d'intolérance envers la communauté homosexuelle".

Les organisateurs de Couleur Café sont des opérateurs rigoureux qui fonctionnent depuis 21 ans et même si l'incident est grave, il faut garder raison, a répondu la ministre mercredi à une question de Matthieu Daele (Ecolo) posée devant le parlement de la Communauté française.

(EYI)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés