Crise: De Croo juge logique que les 7 partis cherchent encore à recoller les morceaux

Le président de l'Open-VLD Alexander De Croo a jugé jeudi logique que les 7 partis qui ont mené les négociations ces derniers mois analysent une fois encore les rapports de force pour une éventuelle reprise du dialogue.

"On a vu dans la presse ces derniers jours énormément de reproches adressés de part et d'autre. On a le sentiment que l'ambiance est devenue très mauvaise", a indiqué M. De Croo sur les ondes de VRT-radio.

Celui-ci a précisé ne pas être étonné de ne pas avoir été convié par le souverain pour une consultation.

"J'ai pris l'habitude de ne pas être invité. Comme l'a dit M. Nollet, je ne suis pas le chef de l'Etat. Ce n'est pas le moment de mettre en question le rôle du roi. Son rôle est très souvent de maintenir le bouton 'pause' enfoncé afin de contribuer à calmer les choses. Je ne crois pas que c'est une raison pour remettre cela en question", a-t-il conclu. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés