Crise du lait: Lutgen et Laruelle relativisent la nouvelle aide européenne

La ministre fédérale de l'agriculture, Sabine Laruelle (MR), et son homologue wallon, Benoît Lutgen (cdH) ont relativisé lundi la nouvelle enveloppe européenne de 280 millions d'euros en faveur des producteurs laitiers.

La commissaire européenne à l'agriculture, Mariann Fischer Boel, a annoncé que 280 millions d'euros seraient prélevés sur les marges du budget communautaire. "Mais il n'y aura plus de possibilité pour plus d'argent à l'avenir. Vous m'avez plumé jusqu'à ma dernière plume", a-t-elle lâché aux journalistes. La décision se traduira par des aides individuelles "de moins de mille euros", a-t-elle précisé.

Du côté belge, on évalue à 6 à 7 millions d'euros le bonus pour les agriculteurs, dont environ trois millions en Région wallonne. "Cela relativise un peu la réalité du chiffre", a dit Mme Laruelle.

Quant au relèvement de 7.500 à 15.000 du plafond des aides nationales autorisées, c'est "une fausse bonne mesure", a dit M. Lutgen, dénonçant une conditionnalité trop stricte. "J'avais prévu 12 millions de marge dans mon budget", notamment pour le secteur laitier. "Je suis d'autant plus déçu", a-t-il dit. (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés