D. Reynders étend l'exonération fiscale pour ceux qui ont reçu les écochèques de 2009 avec retard

Le ministre des Finances Didier Reynders (MR) a décidé d'étendre l'exonération fiscale des écochèques au-delà du plafond de 250 euros fixé en 2010 pour les travailleurs qui ont reçu les écochèques de 2009 avec retard, a-t-il annoncé vendredi. Pour eux, le plafond sera porté exceptionnellement à 375 euros pour l'année en cours.

Dans le cadre de l'Accord Interprofessionnel 2009-2010, il a été décidé de permettre l'octroi d'écochèques aux travailleurs pour un montant maximal de 125 euros en 2009 et de 250 euros à partir de 2010.

A cet effet, le législateur a mis en place une exonération fiscale de ces écochèques, mesure qui s'inscrit clairement dans la volonté de donner plus de pouvoir d'achat aux travailleurs et par la même occasion, qui permet de promouvoir un comportement écologiquement responsable, a rappelé Didier Reynders, dans un communiqué diffusé vendredi.

Conséquence de la crise économique: il est apparu cependant que certains secteurs d'activité n'ont pas pu octroyer les écochèques 2009 durant l'année dernière, mais les auraient distribués en 2010, en plus de ceux auxquels ils ont droit en 2010.

Les travailleurs concernés ont donc reçu 375 euros pour l'année 2010 et ce montant dépasse le plafond d'exonération.

Le ministre des Finances a donc décidé d'accorder une tolérance unique pour tous les travailleurs qui se trouvent dans cette situation.

(FEM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés