Publicité

De Gucht: l'incertitude ne peut se prolonger (Reynders)

Il incombe à Karel De Gucht d'apprécier lui-même la situation mais il faut éviter que l'incertitude se prolonge, selon le président du MR et Vice-premier ministre Didier Reynders à propos des actions Fortis vendues par l'épouse du ministre des Affaires étrangères quelques heures avant le démantèlement du groupe bancaire et l'effondrement de son cours en Bourse.

"Il y a une appréciation que Karel De Gucht doit porter lui-même: si les enquêtes se prolongent, a-t-il la capacité de mener de front sa défense en justice et l'exercice de ses fonctions? ", a expliqué M. Reynders sur le plateau du "7e jour" (RTBF). "La pire des choses serait que l'on reste longtemps dans l'incertitude", a-t-il ajouté.

La participation de M. De Gucht à la décision du gouvernement, même s'il détient des actions Fortis, ne pose aucun problème, a fait remarquer M. Reynders.

"Autre chose est l'utilisation de l'information dont on dispose pour en tirer des conclusions: vendre ou acheter des actions", a-t-il précisé.

Le président du PS, Elio Di Rupo, veut de son côté attendre le résultat de l'enquête de la CBFA. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés