De nombreux jeunes achètent des hormones de croissance interdites (presse)

Près de 8% des jeunes âgés de 14 à 18 ans auraient recours à des hormones de croissance, indiquent samedi plusieurs journaux sur base des chiffres de la cellule nationale hormones. Ils les achètent sur des sites web belges et étrangers qui font livrer les produits à domicile.

Grâce aux sociétés de livraison, les hormones illégales entrent en Belgique sans problème, la douane ne disposant pas de suffisamment d'informations pour pouvoir intercepter les colis suspects. Les importations sont donc importantes. Ainsi, en 2008, un envoi de Chine intercepté contenait 300.000 doses de testostérone et d'hormone de croissance.

Le sénateur Open VLD Bart Tommelein estime que le gouvernement se montre trop passif et met au point une proposition de loi. "La criminalité organisée a carte blanche et la santé de nombreux jeunes est en danger", estime le sénateur. (DAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés