De Tandt soupçonne deux industriels flamands d'être derrière l'enquête qui la vise

Les deux hommes d'affaires que la juge Francine De Tandt soupçonne d'être derrière l'enquête qui la vise pour corruption sont des industriels flamands, annonce Le Soir sur son site internet lundi. Il s'agit d'un négociant en fruits et de l'ancien propriétaire d'Ijsboerke.

François De Kelver, le négociant en fruits et légumes de la région de Louvain et ancien juge consulaire au tribunal de commerce de Louvain, et Achille Janssens, ancien propriétaire des glaces Ijsboerke, entretiendraient des relations étroites avec Glenn Audenaert, le directeur de la police judiciaire de Bruxelles et l'initiateur de la procédure contre De Tandt et Peeters.

Selon le quotidien, les deux hommes seraient impliqués dans des dossiers de fraude et auraient déjà été condamnés pour fraude à cause de la juge De Tandt et de l'avocat Robert Peeters.

Celui-ci affirme pouvoir démontrer que Glenn Audenaert et François De Kelver ont passé une demi-journée sur un yacht à Saint-Tropez ensemble. On les aurait aussi vus à des terrasses de cafés et de restaurants à Knokke au moins quatre fois. Glenn Audenaert et Achille Janssens aussi avaient l'habitude se fréquenter à Knokke. (DAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés