Publicité
Publicité

De Wolf (MR) propose de priver temporairement les usagers violents d'accès à la STIB

Le chef de file des libéraux bruxellois Vincent De Wolf a proposé mercredi d'interdire les auteurs d'actes de violence commis sur le réseau de la STIB d'accès aux transports en commun pour une durée déterminée. Il a annoncé le dépôt d'une proposition d'ordonnance dans ce sens au parlement régional.