Publicité
Publicité

Décret étudiants non-résidents: priorité aux déçus de 2006

Le gouvernement de la Communauté française a approuvé jeudi en deuxième lecture un projet de décret qui rend prioritaires, pour l'inscription à la prochaine rentrée académique dans les filières visées par le décret non-résident, les étudiants étrangers qui, après n'avoir pu s'inscrire à la rentrée 2006, se sont installés en Belgique en vue de remplir le délai initialement prévu de 6 mois.