Déductibilité des crédits hypothécaires: Flandre et Bxl préfèrent...(update)

La Flandre et Bruxelles préfèrent la piste de la réduction d'impôt régional pour remplacer en 2014 la déductibilité fédérale sur les crédits hypothécaires en cours, ont indiqué jeudi la ministre flamande du Logement Freya Van den Bossche (sp.a) et le ministre bruxellois du Budget Guy Vanhengel (Open Vld).

Vu que le gouvernement fédéral compte cette année encore transformer la déductibilité fiscale en une réduction d'impôt, la Flandre pourra reprendre cette formule telle quelle en 2014, a indiqué le cabinet de Mme Van den Bossche.

Interrogé par Belga, le cabinet du secrétaire d'Etat Servais Verherstraeten (CD&V) a confirmé que la conversion de la déductibilité fiscale en une réduction d'impôt serait une réalité dès cette année encore.

L'ensemble devrait permettre une répartition plus équitable, "les hauts revenus recevant un peu moins, et les bas et moyens revenus un peu plus", selon le cabinet Van den Bossche.

Pour les emprunts en cours, l'avantage pour le contribuable resterait ainsi identique. Pour les nouveaux emprunts contractés après 2014, la Flandre pourra élaborer une politique aux accents plus spécifiques, ajoute-t-on. Mais l'incertitude demeure sur la date du transfert de la compétence.

Le ministre bruxellois Guy Vanhengel est sur la même longueur d'onde que sa collègue du gouvernement flamand, a indiqué sa porte-parole dans une brève réaction à Belga.

Côté wallon, le ministre du Logement Jean-Marc Nollet (Ecolo) avait souligné sur Bel-RTL travailler tant sur le problème de la déductibilité fiscale que sur les primes, tout en relevant les incertitudes fédérales sur la date du transfert de la compétence et les moyens financiers qui y sont liés. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés