Publicité

Déficit: l'effort sera réparti sur l'ensemble des entités du pays

Le Premier ministre Herman Van Rompuy a indiqué jeudi à la Chambre, citant le rapport du Conseil supérieur des Finances, que "l'ampleur de l'assainissement budgétaire qui s'annonce implique inévitablement une répartition équilibrée et cohérente de l'ensemble des niveaux de pouvoir, tant au niveau des recettes qu'au niveau des dépenses".

Interrogé par des députés flamands de la majorité et de l'opposition, M. Van Rompuy a ajouté que "l'assainissement des finances publiques constituait hélas un problème bien plus large que la seule question de la réforme de l'Etat", mais a-t-il précisé, "naturellement, je suis partisan d'une réforme de l'Etat".

Le Premier ministre a souligné la nécessité d'obtenir un accord entre le niveau fédéral et les Communautés et Régions, comme il y en a déjà eu dans le passé. "Cet accord entre institutions devra intervenir dans le prolongement du programme de stabilité", a-t-il ajouté. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés