Publicité
Publicité

Délit de faciès en discothèque

Le Mrax a mené une opération de "testing" dans la nuit du 9 au 10 septembre dernier dans trois discothèques bruxelloises afin d'évaluer la discrimination raciste appliquée à l'entrée de ces établissements. Les jeunes étaient divisés en deux groupes constitué pour l'un de "blancs" et l'autre de jeunes issus d'Afrique du Nord et d'Afrique subsaharienne, et ce dernier a été systématiquement interdit d'accès sur base de critères aléatoires et/ou arbitraires, écrit jeudi Le Soir.