Déperditions constatées dans les primes énergie

La Cour des comptes pointe du doigt certaines carences dans l'octroi des primes énergie en Région wallonne, indique mercredi un quotidien sur base d'un rapport provisoire.

Le succès de ces primes combiné à un sous-effectif de l'administration a généré un retard qui, en 2006 et dans une moindre mesure en 2007, a poussé l'administration à ne pas vérifier le respect des critères d'éligibilité aux primes, en raison du dépassement du délai de rigueur.

Erreurs d'encodage, question de l'objectivité dans le recrutement de 9 intérimaires domiciliés dans la même commune pour renforcer une administration en sous-effectif, doubles primes (récupérées par la suite toutefois), sont quelques-unes des autres remarques formulées par la Cour. (BPE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés