Publicité
Publicité

Des associations s'opposent à l'installation d'éoliennes sur la frontière belgo-française

Huit comités belges membres de Vent de raison, la Fédération des groupes d'opposition aux éoliennes en Région wallonne, ainsi que trois associations françaises ont réitéré mercredi dans un communiqué leur opposition à l'implantation de parcs éoliens dans les Hainauts belge et français. Ils dénoncent "des projets plus destructeurs et inutiles les uns que les autres" à la frontière belgo-française.