Des détenus belges bientôt enfermés à la prison de Tilburg, aux Pays-Bas

Le ministre de la Justice, Stefaan De Clerck, et la secrétaire néerlandaise à la Justice, Nebahat Albayrak, ont signé samedi à Tilburg le traité de coopération qui doit permettre à la prison de cette cité du Brabant Septentrional, située non loin de la frontière belge, d'accueillir des détenus belges.

En signant ce traité, la Belgique entend remédier partiellement au problème de surpopulation en attendant notamment la construction sur son territoire de nouvelles prisons à partir de 2012.

En vertu du traité qui porte jusqu'au 31 décembre 2012 (période susceptible de révision), les rois de l'évasion ou les criminels les plus dangereux ne pourront être enfermés aux Pays-Bas.

Il est prévu que Tilburg devienne une dépendance de la prison de Wortel, située de l'autre côté de la frontière.

Les détenus bénéficiant d'un congé devront préalablement à leur sortie être transférés en Belgique.

Le traité doit être approuvé par les assemblées aux Pays-Bas et en Belgique.

La Belgique payera 30 millions d'euros pour l'accueil de 500 prisonniers qui seront détenus à Tilburg en vertu du droit belge. (CLA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés