Publicité
Publicité

Des milliers de lanternes dans les cantons de l'Est pour la Saint-Martin

Comme chaque année, des milliers d'enfants et d'adultes, lanterne ou flambeau à la main, se réuniront dans les prochains jours pour participer aux différents cortèges de la Saint-Martin organisés dans 33 localités des cantons de l'Est, dont Eupen, Malmedy et Burg-Reuland.

« Les cortèges de la Saint-Martin font partie des traditions vivantes des Cantons de l'Est. C'est donc le 11 novembre - dans d'autres localités peu avant ou peu après - que le grand Saint-Martin de Tours sera notamment mis à l'honneur, à Eupen, lors d'un cortège aux lampions, suivi d'un feu de joie.

« En Communauté germanophone comme en Allemagne, la Saint-Martin est synonyme de partage. Les enfants sont très fiers de pouvoir présenter les lanternes qu'ils ont confectionnés à l'école pour rendre hommage à Saint-Martin qui, en 338, a partagé son manteau avec un mendiant transi de froid », explique une porte-parole de l'Office du tourisme d'Eupen.

La nuit suivante, le Christ lui est apparu en songe vêtu de ce même pan de manteau.

Par la suite ordonné prêtre, Martin fut fait évêque de Tours en 371.

Martin de Tours, aussi nommé Martin le Miséricordieux, est un des principaux saints de la chrétienté et est reconnu en tant que saint patron des soldats, des voyageurs, des réfugiés, des forgerons, des mendiants, des drapiers, des tailleurs, des paysans, des vignerons, des restaurateurs et des buveurs. Il est également le protecteur des chevaux, des chiens et des oiseaux.

(COR 575)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés