Des mobile homes pour les policiers

Le service social de la police intégrée va dépenser 170.000 euros pour acheter 5 mobile homes avec lesquels les agents de la police et les pensionnés du service pourront partir en vacances, peut-on lire samedi dans plusieurs journaux.

"En estimant que, chaque année, une centaine de personnes maximum pourront en profiter, ils serviront aux bien-heureux de la police, aux hauts gradés", dénonce Jan Schonkeren, du syndicat VSOA. "L'agent ordinaire devra attendre 2050 avant de pouvoir les utiliser".

Le service social reçoit une enveloppe annuelle de l'Etat de trois millions d'euros, qui doit être entièrement dépensée. "Récemment, nous avons eu l'autorité de surveillance financière sur le dos. Elle nous a fait remarquer que nous épargnions une partie de la somme. Et que si c'était ainsi, nous risquions de perdre l'argent, ou de voir la subvention réduite à l'avenir", explique un membre du service social.

La ministre de l'Intérieur, Annemie Turtelboom (Open Vld), a dit vendredi vouloir s'emparer du dossier "pour examen". Le directeur général du service social Ludwig Van Wesemael, ouvrait pour sa part la porte à des "locations" des camping-cars plutôt qu'à des achats. (VAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés