Publicité
Publicité

Des propos d'Emily Hoyos sur la Côte d'Ivoire fâchent Alain Destexhe

Invitée de l'émission "Face à Face" sur le plateau de télévision de RTL-TVI, la présidente du parlement wallon Emily Hoyos a estimé dimanche que Laurent Gbagbo est le président de la Côte d'Ivoire parce qu'il dit qu'il a prêté serment. Le député MR Alain Destexhe a aussitôt réagi dans un communiqué, estimant que Mme Hoyos affiche ainsi son ignorance.

Lors de l'émission, Mme Hoyos a quelque peu nuancé son jugement, ajoutant qu'elle n'était pas juge en Côte d'Ivoire et que d'où elle se trouve, elle entend beaucoup de critiques sur le déroulement des élections. L'un dit qu'il est le président légitime et l'autre a prêté serment par correspondance, on n'est pas sorti de l'auberge, a-t-elle ajouté.

Pour M. Destexhe, la présidente du parlement wallon a ainsi tenté de noyer le poisson, "sans toutefois arriver à masquer sa totale ignorance du dossier". Tant l'ONU que le directeur général du FMI, l'Union africaine mais aussi l'Union européenne et la Belgique notamment ne reconnaissent qu'Alassane Ouattara comme chef d'Etat légitime, souligne encore M. Destexhe.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés