Des recettes "illégales" dans le Budget: "un problème comptable à régler"

Le transfert d'argent du crime provenant de la Caisse des dépôts et consignation vers le Trésor public pour l'établissement du budget 2009 est un "problème de comptabilité qu'il faut régler", a indiqué vendredi sur Radio 1 (VRT) le ministre de la Justice Stefaan De Clerck, en réaction à des articles de presse.

Selon la Cour des comptes, le gouvernement a utilisé, pour la confection de son budget 2009, quelque 115 millions d'euros d'origine criminelle saisis par la justice, alors que cet argent n'avait pas encore été confisqué par un tribunal, rapportaient vendredi De Tijd et L'Echo.

Stefaan De Clerck dit refuser de s'engager dans "des histoires de trucages" des comptes publics. Mais "ce n'est comme si de l'argent avait disparu, qu'il y avait eu quoi que ce soit d'illégal ou de frauduleux, il n'est pas question d'enrichissement", a-t-il relativisé.

Le ministre de la Justice assure également que cette affaire n'est pas liée au récent limogeage du directeur de l'Organe central pour la saisie et la confiscation (OCSC). (LEE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés