Despiegeleer le plus lourdement condamné dans le dossier de "La Carolorégienne"

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi l'ancien échevin carolo Claude Despiegeleer à quatre ans de prison avec sursis partiel de 5 ans pour ce qui excède la détention préventive, dans le dossier des logements sociaux de "La Carolorégienne". Les autres prévenus ont été condamnés à des peines allant de trois mois à un an de prison, toujours assorties du sursis.

L'ancien sénateur, Francis Poty, et les anciens échevins, Serge Van Bergen et André Liesse, ont été condamnés à la même peine: six mois de prison et 2.750 euros d'amende, avec sursis de trois ans, tout comme l'ancien directeur de la société, Luc Frère. Autre ancien directeur de "La Carolorégienne", Alain Carlier a été condamné à un an de prison et 5.500 euros d'amende, toujours avec sursis.

Ancien responsable technique, Jean-Pol Tison a été condamné à huit mois de prison assortis d'un sursis et 2.750 euros d'amende. Alors commissaire du gouvernement wallon, Jean-Claude Henrotin a été condamné à quatre mois de prison et 2.750 euros d'amende, avec sursis.

Maurice Bruneel et René Boucheron, deux responsables administratifs, ont été condamnés à trois mois de prison et 5.500 euros d'amende, avec sursis.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés