Destexhe (MR) veut la démission du CEO de la SNCB et pointe Vervotte et Schouppe

Le sénateur Alain Destexhe (MR) a demandé mercredi dans un communiqué la "démission" de l'administrateur délégué de la SNCB, Marc Descheemaecker, au surlendemain de la catastrophe ferroviaire de Hal. Il évoque également les responsabilités d'Inge Vervotte et Etienne Schouppe.

"Alors que le pays tout entier est sous le choc après la catastrophe de Hal", Alain Destexhe se dit "frappé par l'absence de geste fort de la part des responsables politiques ainsi que des dirigeants de la SNCB face à un drame qui reflète les nombreux dysfonctionnements dont souffre cette entreprise publique depuis plusieurs années".

Rappelant avoir regretté l'absence de prise de responsabilité au lendemain de la catastrophe de Pécrot en 2001, M. Destexhe dit constater que "neuf ans plus tard, rien n'a changé".

Le sénateur MR regrette ainsi que "ni la ministre de tutelle des Entreprises publiques, ni le secrétaire d'Etat à la Mobilité, ni l'administrateur délégué de la SNCB ne semblent vouloir assumer la défaillance d'une institution dont ils ont pourtant la charge".

Il rappelle qu'il y a quelques années, Johan Vande Lanotte et Stefaan De Clerck avaient "logiquement tiré les conséquences de l'évasion de Marc Dutroux, bien qu'ils n'étaient pas directement mis en cause". (OCH)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés