Détecteurs de gaz en Wallonie: les députés se penchent sur la question

La commission logement du Parlement wallon entamera lundi son travail sur le dossier des détecteurs de gaz obligatoires dans les immeubles et maisons de Wallonie, rapportent mardi les journaux du groupe Sud Presse. Cette proposition avait été formulée par le député-bourgmestre de Hannut, Hervé Jamar (MR), quelques jours après l'explosion de gaz de la rue Léopold à Liège.

La proposition de M. Jamar prône l'installation d'un détecteur dans tout logement individuel ou collectif pourvu d'un appareil au gaz. Le dispositif doit avertir les occupants par un signal sonore strident lorsque la concentration en gaz devient inquiétante.

Le coût (qui varie aujourd'hui de 19 à 250 euros) devrait être pris en charge par le propriétaire.

Lundi, les députés entendront plusieurs spécialistes, parmi lesquels le président des pompiers, Marc Gilbert, ainsi que Fabienne Musick, maman d'une victime de la rue Léopold.

"J'aimerais qu'après la proposition, le gouvernement et l'administration se saisissent du dossier", explique M. Jamar, qui souhaiterait voir le projet se concrétiser dans deux ans. MR, PS et cdH y sont favorables. Ecolo dit attendre l'avis des experts et l'évolution de la proposition. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés