Publicité
Publicité

Dexia: pas de prime de départ pour un dirigeant d'une entreprise en sitution d'échec

Pour le Premier ministre Elio Di Rupo, la prime que recevrait Pierre Mariani s'il quittait Dexia s.a. avant la fin de son mandat est "moralement injustifiable". Toute décision en la matière doit être prise en accord avec les autorités françaises a-t-il ajouté, rappelant que selon le code français de bonne gouvernance, il n'est n'est pas acceptable qu'un dirigeant dont l'entreprise est en situation d'échec quitte celle-ci avec des indemnités.