Discussions institutionnelles: "un climat qui permet de travailler"

Le président du PS, Elio Di Rupo, est d'avis qu'il existe un "climat qui permet de travailler" sur les pistes de refinancement des entités appelées à éventuellement hériter de nouvelles compétences en cas de réforme de l'Etat.

"Il y a des marges de compromis possible, mais elles sont très étroites". En termes de financement, la difficulté consiste notamment à concilier l'accroissement de l'autonomie et la nécessité de ne pas appauvrir les entités, a-t-il déclaré vendredi. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés